Avant tout interrogatoire, vous devez prendre l’habitude d’observer le malade dès que vous le voyez et pendant que vous lui dites bonjour.

Son attitude sur la chaise de la salle d’attente, puis dans la salle de consultation.

Sa taille, sa corpulence.

Sa façon de marcher, de s’asseoir, de parler (intonation de sa voix).

Son humeur (triste, gaie…).

L’aspect de son visage : la couleur et le grain de la peau (est-elle sèche, grasse, « huileuse » ?) la présence de varicosités, de verrues. L’aspect des paupières (œdème des paupières supérieures ou inférieures).

 

L’interrogatoire

 

Pourquoi le patient vient-il consulter?

Vous pouvez poser cette question de façon classique : Pourquoi venez-vous me consulter ?

De façon moins protocolaire : Que puis-je pour vous ?

Demandez-lui qui l’envoie chez vous.

Dans tous les cas sachez lui sourire afin de le mettre à l’aise. Il n’y a rien de plus désagréable qu’un médecin à l’expression et au regard figés qui se retranche derrière sa cravate ou derrière son « savoir », ou derrière son ordinateur.

Le sujet commence par se plaindre de troubles qui affectent une partie de son corps qui correspond à un « appareil ».

Laissez le parler et ne l'interrompez qu'à bon escient. Posez des questions plus approfondies sans vous éloigner de la préoccupation du malade, c'est-à-dire de la région dont il souffre. Elargissez ensuite vos questions aux autres

« appareils ».

Pour chaque appareil, vous pouvez être amené à poser les questions suivantes :

 

a)      Appareil locomoteur
                
La plainte la plus fréquente est la douleur. Il faut en connaître :

    -                     le lieu (cou, dos, lombes, épaules, bras, avant-bras, mains, bassin, hanches, cuisses, genoux, jambes, pieds).

-                     la nature (piquante, brûlante, à type de crampe, de fourmillements, de sensation de rétraction, lancinante, irradiante, fixe, erratique),

-                      les horaires (modalités de rythme).

-                      Avez-vous des troubles de la marche, les chevilles qui enflent, des varices ?

-                      Votre douleur est-elle aggravée par temps humide ?

-                      Votre douleur est-elle aggravée par la chaleur ?

-                      Que faites-vous pour soulager vos douleurs en dehors de la prise de médicaments ?

 

     b)        Appareil digestif

                  -                      Avez-vous un gros appétit ?

-                      Quels sont les aliments que vous préférez ?

-                      De quoi se compose votre petit déjeuner, votre déjeuner, votre dîner ? (vous saurez ainsi si le sujet prend une entrée, un plat et un fromage ou un dessert). Il faut parfois demander tous les aliments pris pendant les deux ou trois derniers jours.

-                      Mangez-vous entre les repas ?

-                      Quelles sont les boissons que vous prenez dans la journée, quelle quantité et à quel moment ?

-                      Vous levez-vous la nuit pour manger ?

-                      Quels sont les aliments que vous n’aimez pas ou ne supportez pas ?

-                      Comment digérez-vous ?

-                      Comment allez-vous à la selle ?

-                      Avez-vous des hémorroïdes ?

 

             c)      Appareil respiratoire
                 
-                      Faites-vous des rhino-pharyngites, des sinusites, des laryngites ?

-                      Etes-vous sujet aux angines ?

-                      Etes-vous allergique ?

-                      Faites-vous des bronchites ?

-                      Fumez-vous ?

 

Si les réponses sont positives, vous devez affiner les questions à la recherche d’éventuels remèdes. Par exemple, en cas de rhino-pharyngite, demander si l’écoulement est antérieur ou postérieur, fluide ou épais (blanc ou jaune), irritant ou non irritant. Le nez est-il bouché ? Les deux narines ? Ou tantôt l’une, tantôt l’autre ? Le jour ou la nuit ?  En permanence ?
Ressentez-vous une sensation de sécheresse dans le nez ?
Avez-vous des croûtes dans le nez ?
Saignez-vous du nez ?
Existe-t-il des éternuements ? Quand vous éternuez, où ressentez-vous le picotement qui vous fait éternuer : au fond de la gorge, au palais, dans le nez, dans les oreilles ?
Etes-vous sujet à faire souvent des rhino-pharingites ?

Si oui :        -           depuis combien de temps ?

-                      A quel moment de l’année ?

-                      Combien de crises faites-vous par an

 

d)      Appareil circulatoire

                   -                      Avez-vous des douleurs dans les jambes ?

-                      Avez-vous les chevilles gonflées en fin de journée ?

-                      Supportez-vous facilement le  froid, le chaud ?

-                      Avez-vous des bouffées de chaleur ?

-                      Avez-vous des troubles thermiques la nuit ? transpirez-vous ?

-                      Comment vous comportez-vous dans les endroits fermés ?

-                      Avez-vous besoin d’air, d’ouvrir les fenêtres ?

-                      Avez-vous des varices ?

 

               e)      Appareil gynécologique

                             C’est le plus souvent la femme qui est concernée.

      -                      A quel âge avez-vous été réglée ?

-                      Vos règles sont-elles régulières ?

-                      Avez-vous des douleurs, avant, pendant ou après les règles ? si oui, faire préciser le type de douleur, la localisation et l’éventuelle irradiation, l’horaire, les modalités d’amélioration ou d’aggravation.

-                      Celles-ci sont elles améliorées par l’écoulement ? ou aggravées par lui ?

-                      Combien de jours durent vos règles ?

-                      Avez-vous des pertes blanches ? malodorantes, corrosives ?

-                      Avez-vous des caillots ?

-                      Prenez-vous du poids avant les règles, vos seins augmentent-ils de volume et sont-ils douloureux ?

-                      Avez-vous des douleurs lors des rapports sexuels ?

 

                          f)       Appareil cutané

                   -                      Votre peau vous pose t-elle un problème ?

-                      Est-elle sèche, grasse ? à quel endroit ?

-                      Avez-vous des démangeaisons ?

-                      Avez-vous fait des allergies cutanées ?

-                      Avez-vous fait de l’herpès, de l’eczéma, du psoriasis, des mycoses, des infections (abcès, anthrax…) ?

-                      Comment sont vos cheveux ?

-                      Comment sont vos ongles ?

-                      Avez-vous fait des verrues ? (Recherchez de l’hyperkératose aux talons).

-                      Avez-vous les extrémités froides, chaudes, moites ?

-                      Transpirez-vous facilement, à quel moment, de quelle région du corps ?

-                      Cette transpiration est-elle malodorante ?

 

                  e)      Appareil urinaire
                
-                      Avez-vous des problèmes pour uriner ?

-                      Urinez-vous souvent, beaucoup ?

-                      Vous levez-vous la nuit pour uriner ?

-                      Avez-vous des douleurs en urinant ?

             g)      Système nerveux et psychisme

                   -                      Etes-vous optimiste ou pessimiste ? De façon permanente ou en quelles occasions ? A quel moment ?

-                      Avez-vous des réveils difficiles ?   

-                      A quelle heure vous couchez-vous ?

-                      Vous endormez-vous facilement ? Vous réveillez-vous la nuit ? Faites-vous des cauchemars ?   

-                      Lorsque vous avez des problèmes, vous confiez-vous facilement ? Est-ce que vous les gardez pour vous ? Est-ce que vous les ressassez ?   

-                      Vous mettes-vous facilement en colère ?

-                      Etes-vous autoritaire ? supportez-vous que quelqu’un vous contredise ?

-                      Etes-vous rancunier ?

-                      Etes-vous susceptible ?

-                      Avez-vous eu des chagrins importants (deuils, problèmes de santé, problèmes professionnels, personnels).

-                      Avez-vous été traité pour état dépressif ?

-                      Avez-vous des problèmes de mémoire ?

-                      Avez-vous des maux de tête ? des vertiges ?

-                      Avez-vous des problèmes de vue ?

 

            h)      Les antécédents

                 -                      Personnels,

-                      familiaux

 

A la suite de cet interrogatoire qui n’a pas la prétention d’être exhaustif, il va de soi que vous devez examiner le sujet comme tout bon médecin et prescrire si nécessaire les examens biologiques, radiologiques, endoscopiques, nécessaires à son état et à son âge.
La recherche du ou des médicaments appropriés ne dispense pas du diagnostic nosologique et de l’orientation éventuelle vers un confrère plus compétent.
La compétence d’un médecin passe par la connaissance des limites de sa propre compétence.