LA FAILLITE DU BCG

est le titre d'un livre paru en 1977 dans la collection "Témoignages d'hier et d'aujourd'hui" et écrit par le Professeur Marcel FERRU interne des hôpitaux de Paris, professeur de sciences fondamentales à l'Ecole de médecine de Poitiers, titulaire de la chaire de clinique médicale infantile jusqu'en 1964. Il a publié une centaine de travaux qui lui ont valu d'être membre de la Société française de pédiatrie et de la Société médicale des hôpitaux de Paris, puis lauréat de l'Académie nationale de médecine.

Dans ce livre le Docteur Marcel FERRU, pédiatre,"chef d'une nombreuse famille, porte témoignage des faits auxquels l'a confronté un demi-siècle de pratique médicale... il dénonce les méfaits conjugués du dogmatisme et du mandarinat, qui compromettent l'exigeante mais nécessaire indépendance de tout ce qui est science vis à vis de ce qui est pouvoir. Sans cesse animé par ce précepte de Claude BERNARD:"Quand le fait qu'on rencontre ne s'accorde pas avec une théorie régnante, il faut accepter le fait et abandonner la théorie", il reprend un à un les dogmes qui ont étayé et assuré la découverte de Calmette et Guérin et montre qu'aucun d'eux n'a résisté à l'épreuve du temps. La conclusion s'impose alors sans ambiguité."

Ce livre est dédié "A la mémoire de deux savants expérimentateurs, anciens élèves de l'Ecole nationale vétérinaire d'Alfort, en hommage à la valeur éprouvée de leur savoir et à la part active -trop souvent passée sous silence- qu'ils ont prise l'un et l'autre à l'étude de la vaccination par le BCG".
Il s'agit du

Professeur José LIGNIERES (1868-1933) Membre de l'Académie de médecine

Observateur exceptionnel, adonné à la bactériologie, il fut envoyé et maintenu en mission en Argentine, où il fonda et dirigea ensuite un Institut national spécialisé qui devint célèbre.
Les réseves pertinentes sur le BCG qu'il fit à l'Académie de médecine (1928-1931) déclenchèrent de la part du Pr Calmette des réactions passionnées, auxquelles il sut répondre avec une constante courtoisie et une exemplaire dignité

Professeur Gustave MOUSSU (1864-1945) Membre de l'Institut

après trente années d'expériences diverses sur la vaccination contre la tuberculose , maladie commune à l'homme et à l'animal, il reconnut humblement ses échecs et déclara, dès 1928, que la méthode du Pr Calmette était engagée aussi dans une "voie sans issue".