Le porte parole de l'OMS, Monsieur N... et le pseudo expert britannique Monsieur Collin B. accusent avec un aplomb remarquable les excréments des oiseaux migrateurs (pauvre peuple!), d'être responsables de la grippe aviaire survenue dans les camps de concentration "closed" de Monsieur Bernard MATTHEWS.

Les oiseaux migrateurs ont justement chié sur les hangars de Monsieur MATTHEWS, comme ça en passant pour s'amuser. C'est que ce sont des marrants les oiseaux migrateurs, ils sont pas comme Monsieur N. et Monsieur B.! Mais pourquoi ce sacré Matthews n'a t-il pas des hangars étanches? Voilà, ce qu'il faut: des hangars ETANCHES! Etanches au vent, à l'eau, à la lumière. Les volailles doivent être enveloppées de sacs en plastique sauf le bec (les pattes on s'en fout!). Le bec, c'est important pour s'entretuer et manger sa merde et celle des autres et à l'occasion la merde que le cher Matthews donne à ses chères volailles (quand elles arrivent aux mangeoires), qui ne lui coûtent rien et lui rapportent beaucoup. Monsieur Matthews et ses copains vont bientôt lancer le commerce du vaccin du virus H5N1! Pour l'instant, ce commerce est réservé à l'industrie pharmaceutique. Il est vrai que ce sont les mêmes qui distribuent la bouffe et les antibiotiques donnés aux volailles... Bon appétit Messieurs!

ON SE FOUT VRAIMENT DE NOTRE GUEULE!