Elle date de 1904. Elle a été inventée par le pharmacien Henri-Edmond CANONNE.
Elle a fêté son centenaire en 2005.
Elle est vendue par le laboratoire Glaxo-Smith-Kline.
Elle contient de la menthe, de l'eucalyptus et a perdu le thym, le Gaïac, et le Pin des landes.

Elle est toujours verte grâce à 2 colorants:
Le E104 (jaune de quinoléine): Effet cancérigène et mutagène? Associé au E 210 et E 215 favorise l'hyperactivité chez les enfants.
E 131(Bleu patenté V), interdit en Australie, Etats Unis, Norvège. Il est déconseillé chez les sujets allergiques.
La gomme arabique est toujours présente...

La présence de colorants de synthèse ne présente aucune utilité sauf sans doute celle de la rentabilité.
La boîte est en plastique souple quelconque et aucune action thérapeutique n'est signalée.
La pastille a perdu sa véritable forme, elle est devenus très molle mais a conservé son goût de menthe.
Elle est devnue malgré tout insipide par rapport à ce qu'elle était.

L'EUPHON contient du Rouge Cochenille E 124 qui n'est pas nocif. De plus il contient de l'Erysimum utilisé en homéopathie dans l'enrouement indolore après refroidissement.

PULMOLL ( les pastilles) ne contiennent aucun colorant.

En conclusion n'achetez plus de pastilles Valda si vous avez mal à la gorge. Vous n'acheterez qu'un ersatz.

LA PASTILLE VALDA N'EST PLUS QUE L'OMBRE D'ELLE MÊME.

Canonne
doit se retourner dans sa tombe!