On m'a demandé la conduite à tenir face au "nuage" radioactif japonais. Je me suis donc adressé à un pharmacologue et chercheur reconnu et réputé, Monsieur le Docteur Albert-Claude QUEMOUN Président de notre école: l'Institut Homéopathique Scientifique et dont je suis le Vice-Président avec Madame le Docteur Florine BOUKHOBZA Chirurgien dentiste. Quoiqu'il en soit, il ne faut pas s'affoler même si cet accident est très grave. L'homme va s'adapter. Tous les êtres humains ne mourront pas (pas ce coup-ci) et l'économie va en profiter et redémarrer de plus belle! N'est-ce pas la politique actuelle? Voici l'adresse du site de notre école.

http://homeopathie-ihs.com

En règle générale si vous tenez à tout prix à faire quelque chose (Ces conseils sont plutôt à mettre en pratique par des gens proches des radiations. Pour les autres il faudrait faire des contrôles sanguins avant tout traitement. En tout cas si vous avez une réaction à type de tachycardie, angoisse, nervosité, arrêtez la prise d'iode. 

1. Saturer en partie votre thyroïde avec de la teinture d'iode: une goutte par jour pendant 4 jours dans un grand verre d'eau pour un adulte - une goutte dans un litre d'eau pour un enfant au dessus de 6 ans. Un quart de verre par jour pendant 4 jours. Vous pouvez aussi utiliser le soluté de lugol ou iodoioduré fort dont la formule est: Iode 1g, iodure de potassium 2g eau qsp 100g - une à deux gouttes par jour aussi. La teinture d'iode et le Lugol sont en vente en pharmacie.Tout ceci est contre indiqué chez les sujets hyperthyroïdiens, chez les allergiques et chez les nourrissons.

2. Prendre 2 granules deux fois par jour de Radium bromatum 5CH

3. Draîner le foie et les reins avec des draîneurs homéopathiques ou phytothérapiques. Boire un litre et demi d'eau par jour.