Je viens de regarder à la télévision Cash investigation. Je suis arrivé un peu tard ayant visionné avant sur la 5 l'émission sur les statines et le cholestérol. Pour les statines il est heureux que soit enfin mis au grand jour leur intérêt relatif, leurs effets secondaires fréquents et leur utilité limitée. La recherche de profits réussis par les laboratoires (20 milliards de dollars), montre bien le peu de respect que ceux-ci portent aux patients. Le docteur Philippe Giral n'a pas été très convaincant et le Pr Gérard Helft a mis de l'eau dans son vin. Le Dr Toussaint a très bien cerné le problème. Dommage qu'il connaisse mal l'action de la levure rouge de riz. Revenons à Cash investigation. Danone sur lequel j'ai déjà écrit un article sur ce blog intitulé "Danone et le développement durable en plein désert: la ferme Al safi" qui dénonce la ferme de 32000 vaches en plein désert d'Arabie saoudite, empoisonne les enfants en Inde en vendant un lait en poudre non conforme aux besoins des enfants qui peuvent mourir de dénutrition. Lise Lucet a réussi à approcher le PDG de cette multinationale destructrice, Mr Emmanuel FABER porté aux abonnés absent. Cet homme a eu une attitude d'une lâcheté inimaginable renforçant ainsi l'image de Danone qui vend 300 pots d'Activia par seconde qui n'activent rien du tout, (achetez une yaourtière et faites vos yaourts avec du lait bio cru). Pour revenir à ce monsieur Faber, fabriquant d'outils inutiles, qui n'est pas prêt de s'élever au stade d'homo sapiens (puisqu'il s'appelle Faber...), j'ai été sidéré. Madame Lucet aussi été sidérée. La fatuité de cet homme de pouvoir (quel pouvoir?) était pitoyable, vraiment pitoyable.