Voilà ce que le docteur Martin Winckler a répondu à une interview du Nouvel Observateur en septembre 2009 à la question:

N.O. -  On sait que vous n'êtes pas tendre avec les laboratoires. Que pensez-vous de la commande de millions de vaccins antigrippe A ?

M. Wincker. -  C'est une excroquerie monstrueuse. Foutre la pétoche à la planète, surtout aux pays riches, et leur faire commander des millions de vaccins, c'est le super jackpot. Il faut bien sûr vacciner ceux qui en ont besoin, comme on le ferait pour n'importe quelle grippe; mais vacciner 60 millions de personnes, c'est insensé! Je ne suis qu'un modeste généraliste de campagne, je suis pourtant suffisamment éduqué en matière de médecine pour comprendre que les mesures adoptées sont épidémiologiquement nulles, économiquement scandaleuses, et indécentes sur le plan moral.

Nous pouvons extrapoler cette réflexion sur l'ensemble des vaccins avec, bien entendu des nuances, et pour parodier Verlaine, des nuances avant toute chose. Mais il y a t-il de la nuance dans l'industrie pharmaceutique?